Accueil » Le danger des insecticides : Ce qu’il faut savoir !

Le danger des insecticides : Ce qu’il faut savoir !

Lorsque les insectes s’invitent chez vous, votre premier réflexe est de vous précipiter sur les produits insecticides. Cependant, même si la cohabitation avec ces petites bêtes est parfois fort désagréable, la manipulation de certains insecticides reste une chose délicate et n’est pas sans danger.

Les meilleurs conseils de votre exterminateur à Montréal pour éviter tout danger des insecticides dû à une mauvaise manipulation…

Éviter les risques et faire appel à un exterminateur professionnel

Contacter un professionnel reste la solution la plus sure qui s’offre à vous pour éliminer les insectes indésirables ou envahissants en évitant toute manipulation d’insecticide. A bas Prix extermination vous propose ses services et un personnel qualifié et formé aux dernières technologies en matière de gestion parasitaire.

Nous utilisons :

  • Des outils et des produits adaptés pour un minimum de conséquences sur l’humain et sur la nature.
  • Des insecticides / pesticides homologués, agréés par l’ARLA (Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire) dont l’utilisation est encadrée par la Loi sur les produits antiparasitaires (L.C. 2002, ch. 28)

Les infestations d’insectes seront ainsi traitées en toute sécurité en limitant les risques tant pour les occupants que pour l’environnement. En tant que professionnels de la gestion parasitaire, les exterminateurs de À Bas Prix extermination sont habilités à utiliser les produits avec toutes les précautions nécessaires afin de respecter au maximum l’environnement.

Le mauvais usage des insecticides à la maison

Dans les centres d’achat, les supermarchés ou sur internet, on trouve une quantité impressionnante d’insecticides fort différents. Ces produits, destinés à éliminer des insectes (donc des êtres vivants) peuvent avoir des conséquences pour les autres êtres vivants de la maison, personnes fragiles, animaux domestiques, plantes… s’il ne sont pas correctement utilisés :

  • Produits non adaptés à l’insecte à traiter, la fourmis charpentière ne se traite pas comme la fourmis du pavé… ou des coquerelles.
  • Insecticide mal utilisé, sans protection ou précaution, les gens ne lisent pas la notice attentivement) ;
  • Produits chimiques mal répandus ou en quantité excessive, ce qui augmente leur toxicité ;
  • Pesticides périmés, non homologués au Québec (vieux ou acheté sur le Web
    et contenant des substances comme les Dichlorvos, Chlorpyrifos, Propoxur, Lindane aujourd’hui interdits)

Des progrès dus à la législation

Même si depuis quelques années, la législation l’impose et la tendance des fabricants va vers l’amélioration de leur composition afin de limiter les risques de toxicité, par définition, le produit 100 % inoffensif n’existe pas.
Certaines molécules entrant dans leur composition restent, sous mauvaise manipulation/utilisation, relativement dangereuses.
Leur utilisation provoque chez certaines personnes des réactions non attendues comme des démangeaisons, des rougeurs sur la peau, des problèmes respiratoires et affecte facilement les enfants les asthmatiques et les personnes allergiques.

Des dangers des insecticides non perçus par les utilisateurs…

En diffusant un insecticide dans l’air par l’usage d’un spray, il est inévitable que le produit entre en contact avec la peau. Il est ainsi ingéré presque à notre insu par notre organisme. Il provoquera éventuellement une réaction allergique, souvent banale, mais qui, dans certains cas, déclenche un choc allergique beaucoup plus grave.

Le produit est inhalé par les voies respiratoires et atteint plusieurs organes comme les sinus la trachée et les poumons.

Là encore les dégâts potentiels font que leur utilisation doit être précautionneuse, voire réservée aux professionnels de l’extermination.

Vous l’aurez compris, les personnes allergiques ou asthmatiques seront en première ligne face à cette toxicité relative. Un usage régulier ou intensif de ce genre de produits peut alors entraîner des problèmes de santé.

… et cachés par un marketing rassurant

La prise de conscience du danger des insecticides est volontairement dissimulée par un marketing qui se veut rassurant. Les mentions « Sans danger », « naturel », « inoffensif » « odeur agréable citronnée », « respectueux de l’environnement ».

Pourtant même à « base de produit naturel » les insecticides contiennent des molécules « qui tuent ». À l’instar des poisons que contiennent certaines plantes, tout ce qui est naturel n’est pas sans danger.
Origine naturelle ne signifie pas inoffensif !

C’est pourquoi il est conseillé d’avoir recours aux services d’un expert en gestion parasitaire pour éliminer les insectes. L’exterminateur est formé aux pratiques des produits insecticides dans le respect des normes canadiennes.
Les personnes, l’environnement et la biodiversité sont respectés au mieux possible.

Les conséquences des insecticides sur l’environnement

Les conséquences sur l’environnement, la nature et la biodiversité peuvent aussi être lourdes.

Pour jouir d’un beau jardin, on est souvent tenté d’utiliser les pesticides afin que les cultures ne soient pas la proie des insectes ravageurs. Cependant, l’usage régulier de ces produits toxiques peut finir par vous être nuisible.
Ils le seront, car dans votre potager, les légumes même lavés resteront imprégnés de substances nocives. Ces substances pourront, à long terme, impacter votre santé.

Respecter la nature et les écosystèmes

Quant aux fleurs et plantes, n’oubliez pas que de nombreux insectes viennent les butiner et absorberont, elles aussi, les substances chimiques que vous y aurez pulvérisées.

Les abeilles seront en danger ! Outre les particuliers, les agriculteurs sont également de grands utilisateurs d’insecticides pour protéger leurs cultures.

Mais dans ce cas, c’est à grande échelle que les risques seront présents. En effet, les produits toxiques vont alors finir par contaminer les sols et l’eau.

C’est tout l’écosystème qui va être remis en question. Heureusement, les agriculteurs et les producteurs de céréales sont de plus en plus sensibles à l’écologie et utilisent de moins en moins de produits chimiques pour leurs cultures.

Les solutions alternatives et naturelles anti-insectes

Pour les particuliers, il existe d’autres moyens de se débarrasser des insectes que d’utiliser des insecticides chimiques.

Les « astuces de grand-mère » donnent parfois de très bons résultats sans aucune toxicité. C’est le cas du marc de café, du vinaigre blanc ou encore du bicarbonate de soude.
N’oubliez pas non plus que si les petits insectes du jardin n’ont pas nos faveurs, certains peuvent s’avérer très utiles pour le bon équilibre de la nature. Beaucoup d’entre eux, en effet, ont un rôle important à jouer dans le cycle de vie de votre jardin.

Avant de vous ruer sur les insecticides et autres pesticides, prenez le temps de réfléchir à utiliser des moyens naturels. Si cela n’est pas possible, faites appel à un professionnel qui utilisera les bons produits et qui aura les bons gestes.

Un article plus scientifiquement documenté sur les dangers des insecticides à lire ici.

Pour un travail sécuritaire, fiez-vous à A Bas Prix Extermination.

consectetur risus. non libero. suscipit odio