Accueil » Insectes » Cafards » La blatte orientale ou asiatique

La blatte orientale ou asiatique

La blatte orientale (Blatta orientalis) est une espèce de coquerelle de grande taille, adulte elle peut mesurer jusqu’à 2,8 cm. De couleur marron assez foncé, voire proche du noir, son corps montre un aspect lustré, brillant. Aussi connue sous le nom de punaise d’eau ou scarabée noir, elle est plus apathique que les autres espèces et émet une odeur nauséabonde.

blatte-orientale

Le corps de la femelle est plus large que celui du mâle et donne l’impression d’être dépourvu d’ailes, cela la différencie nettement du mâle. Elle possède pourtant des ailes qui sont aussi courtes qu’inutiles car sans aucune efficacité, elles sont placées en-dessous de la tête. Le mâle est doté de longues aile sur un corps plus étroit ; ces élytres couleur marron couvrent la plus grande partie de l’insecte.

Comme les autres coquerelles, les blattes sont incapables de réellement voler.

Elles élisent domicile dans des endroits frais, humides, cachés de la lumière (caves, sous-sols, vide sanitaires). Le nid est à l’extérieur des aires traitées grâces à des fissures et des passages le long des canalisations comme le tout à l’égout. Une infestation est vite envahissante et …

C’est là, que l’exterminateur Rive Nord pourrait vous être utiles   514-835-4131

Tout savoir sur les blattes orientales

  • Elles se déplacent lentement, comme des «escargots»

Les blattes orientales ont tendance à voyager un peu plus lentement que les autres espèces de coquerelles. Leurs ailes ne leur permettent pas de voler et elles sont plus lymphatiques que leurs cousines les blattes germaniques.

Les anglophones les appellent « waterbugs » car elles préfèrent les endroits sombres et moites. On les rencontre souvent à proximité des matières organiques en décomposition et dans les égouts, les canalisations, les caves humides, les vérandas et d’autres endroits humides. On peut les trouver à l’extérieur dans les buissons, sous les terreaux de feuilles, sous les paillis et autour d’autres lieux imprégnés d’eau.

  • Les blattes : des aspirateurs à nourriture

La coquerelle orientale est omnivore, c’est à dire qu’elle se nourrit de tout et n’importe quoi:

  • cadavres
  • denrées comestibles
  • détritus alimentaires
  • graisses
  • viandes

Elle trouve souvent sa nourriture dans les rebuts, les égouts et les matières organiques en décomposition. Elle se délecte aussi de produits à base d’amidon, aliments sucrés, papiers, textiles, cheveux (chitine, collagène, kératine), moisissures, bière…

La blatte est aussi une « intellectuelle » qui se retrouve souvent dans les bibliothèques dévorant les papiers avec une préférence pour la colle se trouvant sur les livres. Elle peut faire d’énormes dégâts dans vos livres et romans !

  • Reproduction : une génération fertile

La femelle cafard produit dans sa vie en moyenne 8 capsules qui contiennent chacune 16 œufs. Elle cache ses oothèques dans les recoins, derrière les meubles, dans les fissures… Les larves muent sept fois en un an avant de devenir adultes. Une fois devenues adultes, les blattes peuvent vivre jusqu’à 180 jours.

Comment pister les cafards?

Les blattes sont des insectes nocturnes qui sortent la nuit. Il est donc rare d’en rencontrer en pleine journée. Pour savoir si vous avez de blattes squatteuses chez vous, il suffit de pister la présence des excréments laissés derrière elles, les souillures sur les aliments, les oothèques (des poches à œufs) et l’odeur, car cette espèce de blatte sent très mauvais !

Dégâts et nuisances causés par la blatte

Outre les détériorations dans l’habitation, un commerce ou un restaurant, les cafards peuvent être porteurs de maladies. Ils peuvent véhiculer certains germes comme des bactéries ou des champignons, la salmonellose et contaminer les denrées alimentaires. L’hygiène n’est plus assurée et votre santé peut en être altérée. Pour un restaurant ou un commerce d’alimentation, l’inspection d’hygiène peut même demander la fermeture pour désinfecter les locaux.

Si vous êtes infesté de cafards, il faut appeler d’urgence l’exterminateur professionnel, car les pièges à l’unité et les bombes insecticides n’éliminent pas le problème en profondeur.

Quelles sont les solutions pour éradiquer les cafards ?

Vous pouvez utiliser des boites qui contiennent de la nourriture au centre. Les aliments en décomposition attirent les blattes qui se collent sur la glu et meurent au bout de plusieurs jours. Il faut bien entendu jeter les boites en ficelant les poches de façon hermétique. Les insecticides contre guêpes ou autres insectes sont efficaces sur le moment mais n’éradiquent pas le problème sur le long terme.

L’exterminateur spécialisé dans ce domaine a d’autres solutions plus radicales. Le professionnel utilise des insecticides puissants avec une action prolongée dans le temps. Ces produits agissent directement sur le système nerveux des bestioles. Ils tuent non seulement les cafards mais également les oothèques, les poches remplis d’œufs.

L’anecdote insolite sur les cafards/blattes

Anecdotes sur les insectes

 

elit. Praesent ipsum consequat. Phasellus consectetur risus.