Accueil » Blog Infestations » Comment les insectes communiquent-ils?

Comment les insectes communiquent-ils?

Il y a plusieurs types de morphologie qui différencient les insectes mais aussi une communication entre les insectes. Ils peuvent émettre des sons ou s’envoyer des phéromones par des hormones en laissant des traces chimiques ou en modifiant leurs couleurs ou en faisant certaines danses  par les antennes, chaque odeur correspondra à un message.

  • les fourmis, les guêpes, les abeilles utilisent les phéromones.
  • fourmis: contacts et odeurs.
  • les abeilles: contacts, odeurs, danse
  • cigales, sauterelles, grillon: sons.
  • les papillons se touchent les antennes.

Les abeilles dansent

danse des abeilles

La communication chez les abeilles est très élaborée , de nombreuses études détaillent la particularité de ce mode de communication propre à cet insecte. Grace à ce haut niveau de compréhension entre membre de la ruche, celle-ci est un modèle de cohérence et de cohésion, les individus se reconnaissent, les alertes sont diffusées, les lieux de butinage sont transmis  avec précision: C’est la danse des abeilles.

  • nourriture, distance et orientation
  • résines spécifiques,
  • et même spots d’implantation d’une nouvelle colonie

D’autres message sont basés sur les échanges tactiles à l’aide des antennes, sur des messagers chimiques appelés phéromones,

Qu’est-ce que la phéromone?

Les savants ont récemment découvert que certaines espèces de fourmis (Solenopsis) marquent les pistes allant de leurs sources d’aliments à leur nid avec un produit chimique extrêmement puissant. Cette sécrétion, qui n’attire que les fourmis de la même espèce, est si forte que la quantité suffisante pour marquer une piste de 1500 000 km tiendrait dans une cuillère à thé !

Tous les insectes qui vivent en société comme les fourmis sécrètent un certain nombre de phéromones, c’est-à-dire de substances chimiques servant de signaux collectifs. Certains sont des signaux d’alarme qui se dissipent en moins d’une minute, mais ceux qui servent pour rassembler un groupe ont une plus grande rémanence. Les phéromones sont souvent des stimulants sexuels.

Les moustiques mâles en quête de partenaires repèrent les femelles au bruissement gémissant typique de leurs ailes.

Les grillons, sauterelles et criquets stridulent

Les grillons, les criquets et les sauterelles stridulent, c’est-à-dire frottent une partie de leur corps contre une autre.

Seuls les mâles chantent et, comme chez les oiseaux, chaque espèce a un chant particulier. Certains criquets portent sur la face interne de chaque patte postérieure une rangée de fines protubérances. Pour chanter, ils lèvent leurs pattes et frottent ces excroissances sur le bord externe rigide des ailes antérieures.

Les grillons, les sauterelles et les dectiques possèdent à la base des ailes antérieures une nervure très développée, ou archet, qu’ils frottent sur une zone clarifiée, amincie, située sur la face inférieure de l’aile antérieure opposée. Les cigales mâles produisent leur chant fort et monotone en contractant et en relâchant rapidement des muscles particuliers.

D’autres animaux communiquent-ils avec des sons?

Malgré leur fréquence, les chants des oiseaux et des insectes sont loin d’être les seuls bruits du monde animal.

Les chauves souris chantent, les dauphins et les marsouins babillent et sifflent sous la surface, les Sciénidés et les tétrodons font également des bruits sous l’eau.

Les baleines blanches ont été surnommées canaris de mer à cause de leur chant mélodieux, et le chant funèbre, obsédant des baleines à bosse, a été interprété comme un appel symbolique.

Le chant des grenouilles et des crapauds va des pépiements aux coassements, crissements, grognements et bêlements.

Ces amphibiens chantent en faisant passer l’air sur leurs cordes vocales et le son résonne dans des sacs vocaux qui se gonflent dans leur gorge.

Si vous rencontrez des problèmes avec des insectes, le conseil est de contacter rapidement l’exterminateur anti-insectes…