Accueil » Insectes » La mite des textiles dévore les vêtements du placard

La mite des textiles dévore les vêtements du placard

Les mites des tissus, de cet article, n’ont rien à voir avec les mites alimentaires. C’est un insecte banal, mais ces sont les larves qui sont les plus redoutables !Mite

La mite ou teigne des vêtements est une sorte de papillon minuscule gris et poussiéreux dont les larves nichent et attaquent le linge. Le tineola bisselliella ( c’est son nom latin ) utilise les fibres de tissus pour installer son cocon et prendre ses repas.  Il appartient à la famille des Tineidae, et plus précisément à la sous-famille des Tineinae. La mite des vêtements appartient aux insectes kératophages (capables de dégrader la kératine présente dans les poils, plumes et cuticules de nombreux animaux).

Les larves sont de petits vers blancs luisants, mesurant environ 1/2 pouce de longueur. Les adultes ont des ailes étroites à frange, sont d’une couleur brun jaunâtre et mesurent aussi 1/2 pouce.


Nom français:Teigne des vêtements et Teigne des fourrures
Nom anglais:Webbing Clothes Moth et Casemaking clothes moth
Nom latin:Tineola bisselliella et Tinea pellionella
Classe:Insectes
Ordre:Lépidoptères
Famille:Tinéidés

Alimentation mite : attention aux vêtements

Comme son nom l’indique, la mite des vêtements est gourmande de tissus de toutes sortes : laine, fourrure, soie, lin, coton, tapis, autres matériaux à base de protéines mais également peau, ongles, griffes, cornes, sabots, papier… et des cadavres d’animaux.

La mite est lucifuge, c’est à dire qu’elle préfère la noirceur et les coins sombres. On la retrouve au fond des armoires, des penderies et des placards. Elle peut disparaître très vite si elle est dérangée.

Les larves mites créent des dégradations « calamiteuses »

Dans les habitations, magasins, entrepôts de tissus, musées, les larves peuvent s’attaquer aux textiles, tapis, habits ou toute matière constituée de fibres. Elles sont pour ces raisons considérées comme « insectes nuisibles ». Elles préfèrent les lieux humides car elles ont de très faibles besoins en eau. Elles peuvent tout de même se développer, mais de façon plus lente, dans des lieux très secs.

Dans l’environnement humain, cette mite peut causer d’importants et irréversibles dégâts sur les textiles, fourrures, livres, objets en plumes, collections d’insectes ou d’animaux naturalisés. Elle peut créer de grandes pertes historiques ou esthétiques notamment dans les musées ou les bibliothèques anciennes.

La présence de larves cause assez rarement des affections de la peau, de l’asthme, des rhinites allergiques, des démangeaisons…

Cycle de vie des mites

La femelle pond plusieurs centaines d’œufs dans sa vie. Elle détecte grâce à des bio-senseurs un lieu de ponte idéal pour sa progéniture (fibres, tissus mais aussi cadavres de papillons). Les œufs sont blanchâtres, ovoïdes et mesurent moins de 1 mm. Il faut une loupe pour les voir.

Après l’éclosion, la chenille se transforme en larve redoutable qui dévore tout ce qui se trouve sur son passage. Une fois à maturité, la larve tisse un cocon où elle se nymphose et se transforme en papillon en moins de 2 mois. Mais elle peut hiberner si les conditions ne sont pas bonnes à son développement (s’il fait trop chaud ou trop froid). La larve passe alors à l’état adulte et se reproduit à son tour pour boucler le cycle.

Les adultes vivent entre 15 et 30 jours.

Que faire contre l’invasion de mites?

Conseil pour lutter contre une invasion de mites

  • Faire le grand ménage et d’adopter les bons gestes
  • Ranger dans les armoires que des vêtements propres
  • Ouvrir et aérer régulièrement les placards
  • Bousculer les cintres et les vêtements
  • Enfermer les vêtements hors saison dans des housses hermétiques avec de la lavande ou un autre répulsif anti-mites
  • Passer régulièrement l’aspirateur dans les fonds de placard et penderie

ATTENTION aux boules de naphtaline, car elles sont très toxiques et suspectées d’être cancérigènes.

Répulsifs naturels et biologiques pour éliminer les mites

  • Bois de cèdre
  • Sachet de lavande
  • La menthe
  • Le citron
  • L’eucalyptus
  • Diffuseur à base d’huile de neem
  • Papier anti-mites

Mais le meilleur moyen vraiment efficace pour lutter contre l’invasion de mites est de faire appel à l’exterminateur d’insectes.

Clin d’œil de Réjean

Les mites à l’état adulte sont incapables de manger quoi que ce soit et elles vivent sur les réserves accumulées. Ce sont les larves qui sont destructrices et provoquent  tous les dommages.

Mais saviez-vous que les larves sont très utiles aux experts en criminalistique, ou aux archéologues ?
Ces professionnels utilisent les chrysalides et les détritus laissés par les mites pour déterminer la date et l’heure de la mort d’un cadavre, même sur les cadavres momifiés.