Accueil » Araignées » Araignée ou Aranéide, artiste du tissage de toile

Araignée ou Aranéide, artiste du tissage de toile

Formant avec l’ordre des Acariens et celui des Scorpions la plus grande partie de la classe des Arachnides, les représentants de l’ordre des Aranéides ne peuvent, eux non plus, être confondus avec les Insectes, dont ils diffèrent essentiellement grâce à leurs quatre paires de pattes (trois chez les Insectes) et à la division de leur corps en deux parties (trois pour les Insectes). Autre différence, les yeux, au nombre de huit et simples (sans facettes).

L’ordre des Aranéides groupe environ plusieurs dizaines de milliers d’espèces dont l’habitat peut être extrêmement varié, allant des bords de la mer aux sommets des montagnes. Le nombre d’espèces non identifiées est encore considérable.

Les toiles d’araignées, un piège redoutable

Toutes les araignées sont fileuses de soie. Elles disposent en effet, à l’extrémité de leur abdomen, de filières (généralement six) communiquant avec de grosses glandes à soie. Cette soie est utilisée pour envelopper leurs œufs ou pour fabriquer des toiles, véritables pièges destinés à capturer les proies dont elles se nourrissent. Les jeunes araignées de plusieurs espèces se déplacent par voie aérienne, avec leur soie, au printemps. Elles grimpent sur des endroits élevés, filent un brin ou deux de soie et se laissent emporter par le vent – souvent pendant plusieurs centaines de kilomètres et à une altitude d’un kilomètre ou deux.

Certaines espèces se reproduisent rapidement, surtout quand les araignées se retrouvent à l’abri dans une maison.

La reproduction des araignéesLa reproduction d'araignée est phénoménale.

La plupart des araignées déposent leurs œufs dans un cocon. Chez certaines espèces celui-ci n’est constitué que par quelques brins de soie. Chez d’autres espèces il est si bien élaboré qu’il a l’apparence du papier. Les cocons sont placés sous des planches ou des pierres, dans des fentes de l’écorce des arbres ou même portés par les femelles. Certaines araignées ne pondent que quelques œufs, d’autres en pondent plusieurs centaines.

Après quelques semaines, la jeune araignée sort de l’œuf mais elle reste dans le cocon. Elle ressemble beaucoup à l’araignée adulte; elle manque toutefois de piquants et de poils et n’est pas très colorée.

Toutes les araignées muent au moins une fois avant de quitter le cocon et certaines espèces muent deux ou trois fois. Quand elles sont encore dans le cocon, les jeunes araignées vivent avec ce qui reste du jaune de l’œuf. Après avoir quitté le cocon, les jeunes araignées de quelques espèces peuvent muer plusieurs fois avant de devenir adultes.

Des chasseuses de proies

Les araignées vivent surtout aux dépens des Insectes. Elles injectent dans le corps de leurs victimes des enzymes qui dissolvent les tissus, puis elles absorbent la masse liquide et ne laissent que l’enveloppe chitineuse.

Les lycoses, ou araignées-loups, que l’on trouve souvent dans des endroits humides, sous des pierres ou des feuilles par exemple, chassent leur proie à la course. Quelques espèces de lycoses construisent des tunnels et certaines tissent des toiles, mais c’est l’exception.

Les araignées salicines constituent un des genres le plus nombreux. Elles chassent également d’une façon active. On peut souvent les voir grimper sur les bâtiments, dans les arbres ou sur les poteaux, à la recherche de leur proie.

Les araignées-crabes ont un corps large et des pattes disposées comme celles des Crustacés. Comme eux, elles peuvent se déplacer de côté, en avant et en arrière. Un bon nombre d’espèces chassent et ne tissent pas de toiles. Les membres d’un groupe, les thomises, s’embusquent sur les fleurs, à l’affût des Insectes qui viennent butiner.

La plupart des araignées tissent des toiles pour attraper leur proie, et les différents groupes ont des dessins de toile caractéristiques. La petite araignée brunâtre que l’on trouve souvent dans les maisons tisse une toile irrégulière dans les coins ou sous les meubles. D’autres araignées tissent également des toiles étendues, mais attendent dans un tube ou une sorte d’entonnoir qu’un Insecte tombe sur la toile. Les épeires communes des jardins, au corps noir varié de jaune, construisent en général leurs grandes toiles régulières et très caractéristiques dans des espaces ouverts et clairs.

Les araignées les plus primitives, nombreuses dans les régions tropicales, constituent un groupe auquel appartiennent les tarentules et les mygales. Les mygales construisent des terriers qui s’ouvrent à la surface par un opercule articulé sur une charnière de soie et pouvant se fermer hermétiquement. Les mygales sont les plus grandes de toutes les araignées, et certaines ont une envergure de près de 20 cm et un corps de plus de 7 cm de longueur.

Toutes les araignées produisent un venin qu’elles injectent à leur victime par des ouvertures situées à l’extrémité de leurs crochets, ou chélicères. Les araignées tisseuses enveloppent souvent leur proie dans de la soie avant de la manger. Les araignées ne pouvant absorber une nourriture solide, elles injectent un suc digestif dans le corps de leur proie, puis elles en sucent le contenu devenu liquide. Si la nourriture vient à manquer, les araignées sont capables de jeûner pendant de longues périodes.

Si vous avez la phobie des araignées,

la seule solution est de contacter  votre expert anti-araignées

514-835-4131

qui les éliminera ou les piégera si l’espèce est rare et soumise à une réglementation de protection.

Lire aussi à propos des araignées

 

ut efficitur. nunc sit felis lectus