Des souris dans la maison? Il faut dératiser!

Identifier la souris, la reconnaître

Le mot souris désigne autant l’espèce domestique (dites souris blanche)  que la souris commune qui peuple nos cités.

Cette appellation est aussi utilisée pour désigner un tas d’autres espèces de rongeurs de la sous-famille des Murinés (souris, rats et divers mulots, campagnols, lemmings, rats musqués)

Animal particulièrement urbain, la souris commune possède de grandes oreilles, elle porte un pelage qui va de brun clair à gris foncé, l’abdomen étant plus clair.

À la campagne la souris sylvestre est brune ou grise, elle a le ventre et les pattes blanches.
Elle est facilement identifiable à sa queue bicolore ( le dessous de la queue est blanc). Un peu avant l’hiver cette dernière cherche un endroit pour se mettre à l’abri des intempéries. Elle peut aussi s’installer confortablement dans votre maison pour établir sa colonie dans les granges et remises situées près des champs ou dans les secteurs boisés.

C’est à ce moment là que vous devez faire appel au service d’un exterminateur pour éliminer les souris dans votre maison.

Une reproduction prolifique.Extermination Souris

Une souris ne reste pas longtemps unique chez vous. À l’état sauvage, elle ne vit que plus ou moins douze mois, mais cela lui donne assez de temps pour donner naissance à près de 8 portées qui comptent de 5 à 12 souriceaux environ. Les petits naissent aveugles et nus et ils ne pèsent que quelques grammes. Un potentiel de multiplication de l’espèce effrayant!

Dans votre maison, ne rien faire c’est s’exposer à abriter une colonie grouillante en quelques mois ! Il faut intervenir et exterminer les souris.

Elle se reproduit toute l’année.
Sa maturité sexuelle est atteinte à cinq ou six semaines (Mâle 45 jours, Femelle 40 à 45 jours).
Nombre de portées possible par année : jusqu’à 10
La gestation dure de 18 à 21 jours.
Nombre de souriceaux par portée: 5 à 12 petits, parfois 15.
Sevrage: 4 semaines.

Les souriceaux sont nidicoles, ce qui signifie qu’ils naissent sans poil et aveugle, ils tètent le lait de leur mère durant deux à trois semaines.

La souris son image et ses réalitésintrusion de souris

La perception que nous avons de la souris et très différente d’une personne à l’autre.

Il est vrai qu’entre la souris blanche du magicien, celle des laboratoires ou encore celle des personnages de films d’animation ( Mickey Mouse en tête, mais pas seulement). L’image renvoyée du petit mammifère qu’est la souris domestique n’est pas forcément celle du rat, qui est colporteur d’une image beaucoup plus négative.

Pourtant, il ne faut pas confondre fiction et réalité,  la souris domestique et la souris commune sont des rongeurs nuisibles et leur invasion n’est pas une partie de plaisir à éradiquer.

Pourquoi lutter contre les souris ?

Les dégâts de la souris ne sont pas anodins: Ses dommages

Comme ce sont des rongeurs, elles peuvent causer des dommages aux bâtiments. Elles se nourrissent de vos réserves et elles grignotent les aliments de votre garde-manger.
Elles souillent de leurs urines et de leurs matières fécales tout ce qui se trouve sur leur chemin, comptoir de cuisine, linge, nourriture, dépense.

Elles imprègnent leur environnement d’odeurs nauséabondes. On les entend souvent se promener tard le soir ou très tôt au petit matin ou même pendant la nuit, lorsque tout est paisible dans la maison.

Comme elles sont petites, elles marchent le long les tuyaux qui se trouvent entre les murs de votre maison afin de trouver une ouverture qui leur permettra d’avoir un accès directement à l’intérieur. De cette manière, elles pourront circuler à la recherche de quelque chose de délicieux à se mettre sous la dent!

Il arrive parfois malheureusement, qu’elles rongent la gaine des fils électriques, les laissant ainsi dénudés cela pourrait occasionner un risque d’incendie.

Porteuses de maladie ?

Les souris transportent avec elles plusieurs bactéries, elles sont ainsi porteuses de microbes et elles peuvent transmettre des maladies.

La souris sylvestre, par exemple, est le vecteur des hantavirus qui sont présents dans ses excréments, ses urines et sa salive lorsqu’elle est infectée.
En cas de morsure ou d’inhalation des particules aérogènes, cette infection peut être mortelle.

Comment identifier une infestation de souris?

  • Des bruits de grattement, trottinements dans les murs la nuit.
  • Découverte d’objets mordillés, rongés.
  • Boites et emballages d’aliments grugés.
  • Traces visibles d’excréments le long des murs, ou sous les éviers de cuisine ou salle de bain.

Ce sont les signes les plus courants de la présence des rongeurs dans votre maison, cela devrait vous alerter qu’une infestation de souris est possible.

La présence est identifiable à la vue

  • d’excréments et d’urine,
  • de tunnels ou de terriers sous la pelouse
  • de traces et de trous dans la poussière ou la terre

Les souris prolifèrent rapidement et il faut s’attaquer au problème sans traîner, car lutter contre une infestation quand il est trop tard, c’est un travail considérable.

Comment se débarrasser de ces petits rongeurs gris ?

Prévenir vaut mieux que guérir, quelques mesures de bon sens vont réduire les risques d’invasion.

Mettre la maison à l’abri des rongeurs

Fermer et calfeutrer les points d’entrées qui sont facilement accessibles pour la souris. Petite et peu osseuse, elle se faufile dans des ouvertures minimales.

  • Entre deux planches mal jointes
  • Dans un trou de moins d’un centimètre de diamètre (pas plus gros que la taille d’une pièce de dix sous)
  • Sous les portes
  • Par les joints de calfeutrage usés
  • Derrière les plinthes
  • Là où la plomberie passe à travers les cloisons
  • Les conduits de ventilation divers

Mesures de bon sens pour la maison

Pour protéger votre maison des rongeurs (mais aussi d’un grand nombre d’insectes préférant l’humidité)

  • Rangez et dégagez toutes formes de placards
  • Évitez toutes fuites d’eau sous l’évier
  • Posez des coupe-froid rigides sous les portes
  • Calfeutrez vos fenêtres
  • Bouchez les fissures de fondations
  • Avant de boucher au plâtre (qu’elles peuvent gratter), posez aussi de la laine d’acier dans les trous
  • Posez des grilles dans les conduits de ventilation (sécheuse, évents de l’entretoit et les avancées du toit d’un fin grillage métallique).

Autour de la maison

  • Réduire les endroits favorables à la nidification des rongeurs en désencombrant le tour de la maison, y compris la remise et le garage.
  • Maintenez l’herbe basse à proximité des bâtiments.
  • Maintenez vos poubelles propres, y compris les boîtes à compost (les déchets gras, les œufs ou les produits laitiers les attirent particulièrement).
  • Éloignez les tas de bois et évitez leur contact direct avec le sol.
  • Éliminez les apports d’eau (robinets qui fuient, drains à ciel ouvert).

Dans la cuisine

  • Gardez votre cuisine propre
  • Stockez la nourriture sèche pour chat, chien, oiseaux dans des contenants solides et fermés hermétiquement.

Lutter physiquement contre les souris

Le choix de la méthode de lutte dépend de l’espèce et du nombre des congénères déjà installés dans les lieux.

On évitera de penser que les pièges à rats conviennent à la capture des souris.

Se débarrasser des souris sans les tuer

  • Il existe des appareils à ultrasons qui ne sont pas perceptibles à l’oreille humaine (sauf chez les personnes ayant une sensibilité auditive). Ils font fuir certaines catégories d’animaux selon la fréquence émise, mais certains animaux domestiques de la maison pourraient être fort incommodés.
  • Les plantes et produits à odeur répulsive comme l’aneth, la sarriette, les capucines et certaines litières pour chat peuvent avoir un réel effet.
  • Les pièges qui permettent de capturer les souris sans les tuer.

Exterminer les souris, afin de s’en débarrasser définitivement

Les produits toxiques, encore appelés rondenticide ou plus familièrement « mort aux rats ».

La dératisation professionnelle – ou extermination de souris, une affaire de spécialistes par un technicien de chez À Bas Prix Extermination

514-835-4131

exterminateur a Montréal
Les entreprises et collectivités se protègent avec des contrats de dératisation. L’exterminateur intervient alors de façon régulière pour inspecter et débarrasser les lieux des rongeurs nuisibles.

Le particulier fait appel à l’exterminateur souvent lorsqu’il est trop tard, après avoir tout essayé.

En suivant les conseils de cet article, vous êtes moins à risque de vivre une infestation de souris. Cependant, il est bon de savoir que les personnes qui possèdent un sous-sol peu aménagé restent des victimes potentielles.

Les pièges à souris

Pièges à guillotine et pièges électroniques

Ils sont faciles à utiliser, mais ils ne sont efficaces que s’ils sont placés aux bons endroits et bien installés. Ils tuent généralement les souris sur le coup.

Suivre le mode d’emploi du fabricant.

Utilisez comme appât des nourritures aux odeurs fortes et qui sont « gluants » (beurre d’arachide, graisse de bacon) le fromage ne fonctionne pas aussi bien qu’on pense.

Il existe également des trappes collantes à utiliser avec ou sans appât.
Vérifiez vos pièges quotidiennement, et ne les laissez pas à la portée des enfants.

Dispositifs à ultrasons

Les dispositifs à ultrasons émettent des ondes sonores ou des vibrations qui déplaisent aux rats et aux souris, qui peuvent toutefois s’y habituer et revenir. Il est donc recommandé de combiner l’emploi des dispositifs à ultrasons avec d’autres méthodes de lutte.

Le choix des pesticides contre l’infestation

Sélectionner le produit approprié à l’animal ciblé!
Suivez attentivement toutes les directives et les mises en garde qui figurent sur l’étiquette et vérifiez toujours que le numéro d’homologation du produit antiparasitaire y apparaît afin de vous assurer qu’il est approuvé par Santé Canada.

Les appâts empoisonnés, poisons alimentaires

Ils sont couramment utilisés pour supprimer les rongeurs, mais ils ne remplacent pas les mesures qui visent à rendre votre maison à l’épreuve des rats et des souris.

Imaginons qu’une souris avale un rodenticide et aille mourir à l’intérieur de vos cloisons, vous aurez des effluves d’odeurs suspectes dans ces alentours pendant quelques temps.
Les rodenticides, qu’ils soient anticoagulants ou non, sont généralement très toxiques. Encore une fois, leur emploi doit prendre en considération la sécurité des enfants et des animaux domestiques.

Conçus pour un usage strictement commercial, ces produits doivent être manipulés par un professionnel certifié seulement

Précaution à prendre pour le nettoyage

En présence d’excréments et d’urine ou de cadavres de rats ou de souris :

  1. Portez des gants en caoutchouc et un masque anti poussières durant le nettoyage.
  2.  Mouillez les excréments et les débris avec un mélange d’eau et de Javel avant de les essuyer.
  3.  Enveloppez les rats et les souris morts dans deux sacs en plastique et jetez-les dans une poubelle à couvercle hermétique.
  4.  Lavez-vous soigneusement les mains.
  5.  N’utilisez pas l’aspirateur pour nettoyer des crottes de souris séchées,  la poussière remuée peut causer des maladies si elle est inhalée.
Pour nous joindre

514-835-4131