Accueil » Insectes » Se débarrasser de la coccinelle asiatique

Se débarrasser de la coccinelle asiatique

La présence des coccinelles en Estrie est liée aux cultures de maïs faisaient l’actualité de la tribune cette semaine.

Dès que les maïs sont récoltés, aux fins d’ensilage hivernal pour les animaux de ferme, la coccinelle asiatique prend la direction des champs dont les couleurs plus pales et attirent le soleil plus tôt le matin et plus longtemps dans la journée.

Une invasion de coccinelles plus probable

Bien sûr le temps doux de cet automne 2017 n’est pas sans influencer la prolifération de l’insecte, mais leur regroupement massif est bien dû aux activités de culture du maïs qui ont été récoltées plus tard cette année.

C’est pourquoi si vous expérimentez une invasion de coccinelle alors ne vous dites pas que vous êtes seuls car le climat y est pour beaucoup.

coccinelle asiatique

 

Coccinelle asiatique fiche signalétique

  • Nom scientifique : Harmonia axyridis
  • Nom français : Coccinelle asiatique (coccinelle asiatique multicolore)
  • Nom Anglais : Multicolored asian lady beetle (Halloween lady beetle, japanese lady beetle, asian lady beetle)

Description physique

La coccinelle asiatique mesure entre 4,7 et 7,4 mm. Ses élytres recouvrent une paire d’ailes membraneuses, et présentent une variété de couleurs entre le jaune, l’orange, le rouge et parfois le noir.

Elle compte entre aucun et vingt points noirs. Un W sur la tête l'identifie définitivement.

Au Canada, la coccinelle orange tachetée de 19 points noirs prévaut.

Introduction de l’insecte par l’homme

Introduite au Canada dans les années 70 pour contrôler de façon bio naturelle les pucerons qui ravageaient les champs de maïs, la coccinelle asiatique s’est parfaitement adaptée au climat canadien.

Sa persistance est aussi due à sa durée de vie bien supérieure à la coccinelle commune au Québec et lui permet de « dominer le terrain »

Elle est là pour rester et c’est à nous de composer avec sa présence.

Tant que la bête à bon Dieu se tient à l’extérieur, elle reste à peu près sympathique avec ses petits points noirs sur robe rouge.

On ne la ressent envahissante que lorsqu’elle commence à s’imposer à l’intérieur des maisons, avec le nombre, la nuisance apparaît plus clairement et il s’agit de se défendre.

Un exterminateur de coccinelle indispensable ?

En réalité tout dépend de votre degré de tolérance mais nous pouvons éviter pour en arriver à faire appel à un exterminateur de coccinelles:

Ne pas laisser entrer l’insecte

invasion de coccinelleCalfeutrer correctement les fissures, cracks et ouvertures naturelles de la maison devient essentiel. Les cadrages de fenêtres doivent être bien scellés, les joints d’étanchéité que l’on retrouve sur le périmètre de l’entrée électrique, gaz ou de plomberie ou encore sortie de sécheuse doivent être scellés.

Tous les déclins de vinyles (recouvrement des murs qui remplace ou couvre les enduits acryliques et stucs) doivent être étanches, car les coccinelles suivent les rayons du soleil et ont tendance à grimper vers le haut des murs au fur à mesure que le soleil irise.

Vérifier les parties hautes de la maison

Les 3 derniers pieds en hauteur, le dernier mètre, des bâtiments sont les plus propices à l’invasion d'insectes. moins visibles ils sont moins inspecté et plus a même d'être moins entretenus. Solin, entre-toit, charpente, couverture sont autant de "maillons faibles" d'une construction

Autres portes d’entrée, les moustiquaires en fin de vie, décollée sur les bords ou trouées qu’on laisse en place. Plus cachés, les tamis de sortie de ventilation elles aussi dont l’entretien et la vérification sont souvent oubliés… chaque maison en est munie à l’extrémité de chaque corniche.

Une fois à l’intérieur, les insectes se mettent en diapause durant l’hiver et reprennent leur cycle de vie aux premiers rayons persistants du soleil — on parle ici de janvier !

Les coccinelles vont alors sortir au niveau des prises de courant, fixtures électriques, lumières encastrées, puits de lumière.

Deux désagréments à la présence des coccinelles

coccinelle

Au-delà du côté envahissement, la coccinelle ne présente guère que deux nuisances mineures :

  • Ses excréments tachent et
  • elle sent mauvais quand on l’écrase.

S’en débarrasser,

On tentera tant que cela est possible de s’en débarrasser en utilisant l’aspirateur et en les rejetant vers l’extérieur.

Mais on évitera de les ramasser à la main. Les coccinelles pourraient lâcher cette substance (leur « sang ») qui tache la peau, les habits et autres éléments de la maison.

À l’extérieur, utiliser un piège lumineux pour les capturer

On fera toutefois appel à l’exterminateur en cas de surnombre, surtout dans la maison, l’expérience professionnelle lui permettant de détecter les caches dans les cloisons, entresols et entre murs.

Appeler À bas prix extermination :

  • Montréal : 514-835-4131
  • Rive-Nord : 450-433-2700
  • Rive-Sud : 450-800-2777

extermination à montréal

C’est l’automne d’autres, nuisibles, s’invitent chez vous.

Éviter les intrusions d’insecte avant l’hiver :

Si vous rentrez du bois de chauffage, ne déplacez que les bûches sèches et saines, ne rentrez pas de bois humide ou en état de décomposition.

Les fourmis y nichent dont la terrible fourmi charpentière que les Québécois appellent aussi la gâte-bois.

Les souris mangent les coccinelles

Du côté des rongeurs, c’est aussi le temps de se mettre au chaud et les souris domestiques, mulotsrats vont chercher à s’installer dans les sous-sols et les greniers par les mêmes points faibles que les insectes.

Les maisons possèdent un garage attaché laissent souvent entrer les rongeurs sans s’en rendre compte, d’autant que l’ouverture des portes à distance empêche toute vérification ou présence humaine qui pourrait les effrayer lors de ces intrusions.

Infestation de coccinelle bonne pour les rongeurs

Sachant que les souris se nourrissent de coccinelles, de mouches et d’autres insecte, la présence d’insecte aide l’infestation de rongeur.

Supprimer les coccinelles contribue donc à ne pas maintenir les mulots dans les greniers.

Une infestation de coccinelles paraît bien plus anodine qu’elle l’est réellement vu ses impacts.

Articles Connexes

Vous pourriez  être intéressé pour connaitre le prix exterminateur fourmis, ou la portée de l‘exterminateur guêpes, ou encore exterminateur rat.

 

 

elementum leo. Aenean sit Lorem sem, suscipit accumsan Donec id fringilla