Accueil » Animaux » Le hamster, mignon mais attention ça mord

Le hamster, mignon mais attention ça mord

  • Nom scientifique : Cricetus cricetus
  • Dimensions : longueur 21,5 à 32 cm, plus 2,8 à 6 cm pour la queue
  • Poids 150 à 385 g.
  • Reproduction : au terme d'une gestation de 20 jours naissent de 4 à 12 petits, aveugles et nus.
  • Habitat : terrains argileux, steppes et champs cultivés dans les régions à climat continental.
  • Distribution géographique : Europe centrale, Russie et Asie Mineure.
  • Mœurs : activité au crépuscule; nature très solitaire; agressivité marquée, même envers ses congénères; hibernation.

gentil hamster

Mode de vie du hamster

Le hamster en général mène une vie solitaire. Ce rongeur aux dents pointues a un tempérament fier et agressif et se bat avec acharnement contre ses ennemis, belettes, putois ou moufettes, rapaces nocturnes, réussissant même parfois à leur échapper.

Le hamster femelle creuse de nombreuses voies d'accès à sa tanière, et les petits, qui jouent volontiers aux alentours, peuvent se mettre à l'abri très rapidement. La tanière du mâle, en revanche, ne possède qu'une seule entrée.

Le Grand Hamster possède un pelage qui n'a pas la même couleur sur tout le corps : la région ventrale est foncée, le dos est noisette et présente des taches claires bien visibles sous le menton, sur les épaules, jusqu'à la hauteur des pattes antérieures.

Le museau est assez gros, les oreilles sont bien visibles; la queue est courte et presque sans poils; les membres sont courts et chaque patte possède 5 doigts, mais le premier doigt des pattes antérieures est pratiquement inexistant.

Habitat du rongeur solitaire

Il s'agit d'un animal qui habite de préférence les régions de plaines, steppes ou champs cultivés, en Europe centrale surtout. Il accumule pour l'hiver d'énormes quantités de grains de blé, que les paysans savent retrouver et récupérer jusque dans les chambres de leurs terriers.

Il est actif à l'aube et au coucher du soleil ; on peut, plus rarement, l'observer aussi durant le jour, alors qu'il recherche toutes sortes de végétaux, et en particulier des graines; mais il ne dédaigne pas les vers de terre et autres petits animaux, qui varient son régime.

Dans ses amples bajoues, il enfourne de grandes quantités de grains, qu'il « cueille » directement sur les épis et qu'il court ensuite déposer dans sa tanière.

Un excellent fouisseur

Son habileté de fouisseur est mise en évidence par l'enchevêtrement des galeries qu'il creuse, plus ou moins complexes selon l'âge de l'animal et la saison à laquelle elles sont exploitées : en été elles sont superficielles, tandis que les galeries d'hiver sont situées plus profondément, parfois jusqu'à 2 mètres.

À la fin de l'automne, le hamster ferme toutes les issues avec de la terre et commence sa période de léthargie, durant laquelle sa température corporelle baisse progressivement jusqu'à 4°C.

Chaque semaine environ, il se réveille, se nourrit de quelques graines prélevées sur ses réserves et dépose ses excréments dans une galerie spéciale.

Au réveil, c'est-à-dire au printemps, commence la saison des amours, qui se prolonge pendant tout l'été. Après 20 jours environ de gestation naissent 4 à 12 petits; l'accouplement peut avoir lieu 2 fois par an.

hamster

Hamster de compagnie

Le hamster élevé comme animal domestique en cage est le Hamster doré (Mesocricetus auratus); il se différencie du Grand Hamster par le pelage, qui ne possède que deux couleurs : blanchâtre sur le ventre et brun doré sur le dos.

Les descendants de cette espèce ont été introduits depuis l'Asie Mineure, leur patrie d'origine, en Grande-Bretagne, puis dans le reste du monde.

R Lessard, Exterminateur Certifié AQGP sur la RiveNord

Les articles de la catégorie rongeurs

Données

  • Auteur Réjean Lessard
  • Catégorie de l’article : animaux
  • Date de mise à jour : 02 juin 2016
venenatis, mattis dolor in id accumsan velit,